#8 La bibliothèque

Mon regard tombe sur le petit bout de papier que j’avais gardé en souvenir. Je ne peux pas la regarder. Je me sens vide. « You’re looking good today, no, I mean like everyday. If you want you can call me : (438) 421-5689. -Marie-Ève.» Je lis et relis cette phrase encore et encore dans ma tête. Je ne connaissais pas son numéro par coeur until now, maintenant que c’est inutile, c’est un peu con. I remember the surprise that I had when I read this for the first time. J’ai souri, puis je l’ai ajouté en contact sur mon cell. J’ai seulement attendu le lendemain pour la texter. Et ma meilleure amie qui me demandait pourquoi j’allais aussi souvent à la bibliothèque. Of course, j’avais craqué sur elle from the first time I saw her smile. Elle pose sa main sur ma cuisse, je la repousse. She says: “Joy, please. Say something.” But I have nothing to say. J’ai plus envie de la gifler ou peut-être de l’embrasser. I don’t know. Je ne sais pas si mon cœur est en train de se briser ou de se figer dans du béton. Elle s’assoit à mes pieds afin de se placer dans mon champs de vision : « Come on, Joyce… I’m sorry. » Je la regarde et je regrette de ne pas ressentir l’étincelle que j’avais avant. I say : «  Qu’est-ce que tu veux que je te dise?

— Je ne sais pas moi, ce que tu ressens, ce que tu penses. Something.

— Je me souviens la première fois que j’ai lu ce mot. » lui dis-je en lui montrant du regard le petit morceau de papier.

Un silence s’installe. She takes my hands and kiss them. Mes mains deviennent un peu humides par ses larmes. Marie says:

« —I’m really sorry. And I know I did some mistakes, but I truly love you. Je comprendrai si tu veux prendre du temps pour réfléchir.

—     Hein ?! Pour réfléchir à quoi ?

—     Si on reste ensemble ou pas. We can have break, prendre le temps qu’il faut… je commence à rire jaune.

—     Heu… Non Marie-Ève.

—     Quoi non ?

—     Non, c’est fini.

—     Joyce, please.

—     Non, c’était correct avant, because we were not sure. We didn’t know what it’s was gonna happen between us. But you decided to be serious. I was not sure. Mais tu as quand même insister car cela avait l’air important, pour toi. Mais là clairement, tu m’as trompé. En plus avec elle.

—     I’m so sorry. But please, Joyce, take some time to think about. I love you more than everything, I really know that.

—     Ah ! Tu t’es convaincu de ça quand elle te léchait ? Ou après ? ma voix s’est élevée, j’ai commencé à trembler d’énervement.

—     Joyce, please.

—     Peut-être que je vais regretter demain. But I don’t care. For me, you don’t love me anymore. I won’t waste my time to try. »

Des larmes coulent sur ses joues. Je me lève pour prendre mon paquet de cigarette et m’en allumer une, just to try to take back control and not to say something I will regret. Oh, my goodness, fuck I can be angry, right? Je l’entends prendre une grande inspiration puis dire: « Can I try to explain to you?

—     Well, go for it, try! I said because she knows if she leaves this place she can’t come back and it will be the end.

—     I was drunk.

—     Oh please.

—     No, no, I know it is not an excuse. But you said that I have to find out, if I love her or not anymore to be sure.

—     Oh my god! You got to be killing me right? I said that like 10 months ago. Et j’ai pas dis que tu devais coucher avec elle to find out, please.

—     Joy, please! Elle essaie de prendre mon bras, mais je m’éloigne d’elle.

—     No, that’s not okay Marie, tu m’as prise pour une conne ! Comme les autres. So go, please.

—     Joyce. »

Elle essaie de me prendre dans les bras, je me laisse finalement faire, malgré moi. Elle me serre contre elle. Je respire son parfum, I feel nothing, I just remember what I felt.     « Please don’t do that.» dit-elle en sanglotant.Elle finit par m’embrasser. Maybe I feel something now. I kiss her back. But then the scene come up in my mind. When I opened this fucking door and I saw my girlfriend with her ex between her legs.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s