#4 The circle

Elle est là. Elle m’ignore ? Oui sûrement. Ou peut-être qu’elle ne m’a pas vu. Ou juste fait exprès de ne pas me voir. Mais elle est là. Ma meilleure amie, Camille, l’a bien vue aussi, elle qui connait tout sur moi. Elle me souffle dans l’oreille « elle va au toilette… », ok je dois y’aller. Sûre de moi. Oui très sûre. Je trace un passage parmi cette foule de femmes, dans mon élan une amie m’intercepte. Enfin une amie, une connaissance plutôt. Je la prends dans mes bras pour lui dire bonjour. Puis m’échappe rapidement. La fille est sûrement déçue. Bref, j’arrive à la toilette. Il y a une ligne. Zoé est là, adossée au mur. Je m’avance à ses côtés. Elle me regarde : « Hey ! Ça va ? »  Je lui souris et dis: « Ça va bien et toi ?
— Ça va ! »
Oui, pas de rapprochement. Non rien. Une fille sort des toilettes et me regarde de haut en bas avec un sourire, lorsqu’elle passe devant elle me fait un clin d’œil. Heu !!! Mais voyons, de quoi j’ai l’air ce soir ? Elle m’a littéralement dévorée des yeux. Je regarde Zoé et elle éclate de rire. Oh, fuck son rire. Moi je fonds devant elle au lieu de rire. Elle s’approche de moi, nos bras se touchent puis elle me dit : « Faut que t’arrête d’être aussi hot.
— Hein ?! Bin là… lui dis-je avec un clin d’œil, ça va être dure ». Je pouffe de rire, what (?) je suis sérieuse là ? Ok, Joy, concentres-toi et dis un truc intéressant s’il te plait. Seulement la file avance et elle disparaît dans une toilette. Je me lance après elle et je nous enferme dedans. She looks like surprised, so I take her head in my hand and kiss her. Elle ressert notre étreinte pour m’embrasser avec plus de vigueur. Ah… I wish, I wish to do that, but I don’t. C’est mon tour puis je rentre dans la toilette. Ah oui j’oublie que je n’avais pas envie de pisser. So, I just take my time and think of whatto say  to her, but I can’t focus, I have this scene in my mind qui entraîne une chaleur en moi. Then I go out. Elle est en train de se laver les mains, on se regarde dans le miroir et on sourit. God! say something Joy! Tabarnak! Je ne suis pas capable. Mon cœur est déjà à mille à l’heure, si je parle je m’évanouie, I guess. Je la suis dans la salle et elle s’arrête. Nos mains s’effleurent un moment. I take a big breath puis elle prend ma main pour la serrer fort. Et elle s’évanouie dans la foule. Je retourne danser avec mes amies. Camille me fait des gros yeux qui disent : ALORS ? Je lui dis dans l’oreille : « Du Zoé, encore. » Elle souffle, puis m’entraîne par la taille pour danser avec elle. On s’enivre encore, je danse avec une ou deux filles qui se sont furtivement approcher de moi. Au bout d’un moment je me lasse, I don’t want more, because the only thing that I want it’s Zoé. Alors je quitte mes amies pour aller dehors. Je vois Zoé au loin, nos regards se croisent et je lui fais signe que je vais fumer. The air is warmer outside than inside. Je m’assois sur le muret. J’allume ma cigarette puis en relevant la tête elle se retrouve devant moi. Ces cheveux blonds presque blanc sont coiffés sur le côté pour laisser apparaître son coté rasé. She’s wearing a big white t-shirt with a khaki skinny pants with torn holes. Je peux deviner la forme de son corps en dessous, androgyne et musclé. Elle me regarde avec cette intensité qu’elle a toujours, this one that I can’t resist. I give her a cigarette. Je sors mon lighter pour lui allumer. On continue à se regarder, elle me demande de mes nouvelles, and then I ask her back. We finish, je commence à me lever, mais elle s’approche de moi pour me barrer le chemin. Je me retrouve nez à nez avec elle. Nos respirations s’entremêlent et on commence à s’embrasser doucement. Oh my god… Toute de suite mes sens deviennent flous, comme à chaque fois. It’s the same thing. It feels so right to kiss her. When it’s happening, I don’t think about any other person. J’ai juste envie d’elle. J’ai envie de l’entraîner avec moi loin de tout le monde pour la faire et l’entendre jouir. Notre étreinte devient plus forte, on est comme imbriquer dans l’une et l’autre. Je sens ses seins pressés contre les miens. I can’t resist. But the problem, it’s the end. I explain : we will be back inside, drink and dance, we will kiss again, we will stay until the last call and when the lights come on. On va se séparer. Et il n’y aura aucune suite à cela. Parce qu’après toute mes propositions, les possibilités qu’on aurait pu finir quelque part d’autre, juste elle et moi, she will answer no and she won’t say why. She will say good bye. And tomorrow she’ll text me and ask if I had a good night. We will text for few days and then remain silence for a while. Until that moment that we will see each other again. Like a circle. She makes me so crazy. So, I come back to reality. Je me retire de ses bras. Elle me regarde interloquée et me demande : « Qu’est-ce qu’il y a ?
— I don’t know Zoé, à toi de me le dire ?
—Hein ?
—C’est quoi le deal après ? I don’t want to waste my time anymore with you if it’s for nothing else. » Oh my god, qu’est-ce que je dis! Of course, I want to waste my time to kiss her all night. Je vois qu’elle ne sait pas quoi dire. J’aimerais tellement que son silence puisse parler, alors j’ajoute : « Ok, I see. »

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s