#3 Like a dream

Je me retourne vers la salle and there she is. Standing up behind the bar I just cleaned. She smiles and I says: « Tu apparais de nul par, comme ça ?!

-Je t’ai fait peur? dit-elle avec un peu de fierté dans ses yeux.

-Non, même pas.

-Oh… pfiou.

-T’as fini?

-Oui, je viens de finir.

-Oh good. Tu veux un café ?

-Hmm… oui.

-Cappuccino? » Elle hoche la tête avec un grand sourire et s’installe sur le tabouret. Actually, I don’t know what I feel. It’s like a dream. She’s here looking at me and I just feel great. We’ve been seeing each other for three weeks now. And I think I kind of like her. I didn’t know it would be like that. I didn’t know it would be so easy to be with someone. I didn’t know it could be so nice to be with a girl. I thought it would be rough. I thought that I would care about what the people would say, but turns out, I don’t. I really don’t. Because I’m just happy. I feel right. I feel that I am myself, my true self. I don’t say that’s easy but I mean it feels good to finally find out what I am inside. Je lui pose son cappuccino devant elle. Elle regarde autour d’elle puis se penche au-dessus du bar, elle me chuchote : « Je peux te dire un secret ? » Je m’approche vers elle : « Oui, madame?

-Je trouve que la nouvelle barmaid est vraiment jolie.

-Ah oui ?

-Est-ce qu’elle a un copain ? je me recule.

-Hmm… Je ne sais pas, lui dis-je en prenant un verre et l’essuie.

-Tu crois qu’elle serait libre ce soir ?

-Peut-être bien.

-Tu lui diras que je viens la chercher à 19h.

-Ah oui ? C’est un rencard ?

-Genre, dit-elle en humifiant ses lèvres.

-Ok.

-Est-ce que je peux te dire un autre secret? » me demande-t-elle. Je regarde la salle, avant de me pencher vers elle. Elle me regarde avec une telle profondeur, comment résister? Je l’embrasse délicatement puis je m’éloigne en m’éclaircissent la voix, un client rentre dans la salle. Je le sers, je sens qu’elle observe tous mes faits et gestes. Elle finit de boire son café sans détacher son regard de moi. Mes clients se font de plus en plus nombreux, elle s’en va en me faisant un clin d’œil.

Mon shift terminé, je retourne dans mon appartement. Je prends une douche. J’aimerais mettre une robe mais il doit encore neiger dehors. So I wear my jeans and a pull over with the sexiest underwear that I have. Je sèche mes cheveux, me maquille un peu et je me mets du parfum. On toque à ma porte. Je l’ouvre et je reste bouche bée devant ma découverte. Elle est en robe avec des talons, maquillé légèrement, elle tient un panier dans la main. I have the most beautiful woman right in front of me, I can’t move. J’essaie de parler mais juste des bégaiements sortent de ma bouche. Elle éclate de rire, me donne un bisou sur la joue et rentre dans l’appartement. Elle se dirige vers la cuisine tout en disant : « J’ai parlé à ta coloc et elle m’a dit qu’elle restait chez son copain ce soir.

-Ah oui? Elle ne m’a rien dit, dis-je tout en la suivant et en continuant à l’admirer.

-Oui, donc je me suis dit, que j’allais venir te faire à manger, au lieu de t’amener dans le seule stupide bar de la station, qu’on est plus capable de voir!

-That’s great idea. » En m’approchant d’elle, j’entours mes bras autours de son ventre et l’embrasse dans le cou.  Actually I have a fire that begins between my thighs. Elle se tourne vers moi et m’embrasse langoureusement. She takes my head in her hands. And suddenly she interrupts ourselves. Je râle. J’en veux encore. Je me penche encore une fois pour l’embrasser mais elle se retire de mon étreinte et dit : « On va attendre le dessert tu veux bien ?

-On peut peut-être commencer par le dessert ? non? dis-je avec une petite voix.

-Non, elle se met à rire. Je sais que si on commence par le dessert, on ne mangera pas. Et tu as besoin d’énergie pour savourer le dessert.

-Ah oui ?

-Oh oui, répond-elle avec un clin d’œil.

– Je peux m’asseoir et te regarder?

-Please do that. De toute façon il est hors de question que tu touches à ma cuisine.

-Tant mieux parce que je déteste cuisiner et en plus je suis vraiment nulle. Hmm… C’est- peut-être pour cela que je déteste cuisiner. » Elle rit puis nous sert un verre de vin blanc, on trinque et elle se met derrière les fourneaux.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s